2 minutes 4 semaines

À partir de ce lundi 24 juin jusqu’au 27 juin, les étudiants de dernière année des humanités commenceront les épreuves de la session ordinaire de l’Examen d’Etat. Selon un communiqué de presse du ministère de l’Education nationale, l’inspecteur général Jacques Odia a confirmé que ces épreuves auront bien lieu et a assuré que « toutes les mesures nécessaires ont été prises pour garantir un déroulement optimal ».

« La décision concernant l’examen d’Etat a été prise au niveau national dès le début du processus, depuis la composition et la rédaction des cahiers d’items jusqu’à l’expédition des malles. Nous avons 965 000 inscrits à l’examen, et le nombre de copies et de questions correspond à ce chiffre, avec quelques réserves. Nous ne savons pas s’il y aura des problèmes. »

L’Inspecteur Général de l’éducation nationale a affirmé que tous les candidats, y compris ceux des zones à insécurité, seront pris en considération. Il a exprimé sa conviction que ces candidats participeront aux épreuves, exprimant ainsi le souhait partagé par tous les dirigeants.

L’Inspecteur Général Jacques Odia a adressé un message rassurant aux élèves en dernière année qui s’apprêtent à passer leurs examens, tout en soulignant l’importance des « questions à choix multiples ». Les sujets abordés demeurent inchangés : Culture générale, Sciences, langues et les examens spécifiques aux options d’études.

Avec la RtNC

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *