3 minutes 3 semaines

Le Président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi, a été élevé à la « Dignité de Grand Croix » dans l’Ordre National du Tchad, lundi soir à N’Djamena, en guise de récompense pour son implication dans l’aboutissement heureux de la transition politique et la tenue du scrutin présidentiel apaisé au Tchad. Cette distinction lui a été décernée lors d’un dîner d’État offert en son honneur par son homologue tchadien, Mahamat Idriss Déby, au Palais présidentiel de N’Djamena, a appris l’Agence congolaise de presse (ACP) de la Présidence congolaise.

Il s’agit de la décoration de plus haut rang dans l’échelle des distinctions honorifiques des Ordres nationaux du Tchad, d’après la source présidentielle.

« J’en appelle à la jeunesse tchadienne car elle est le dépositaire de cette paix qu’elle doit préserver pour le bien-être de tous », a déclaré le Président Tshisekedi à la suite de ce couronnement.

Le Président Déby a remercié le Président Tshisekedi « dont l’action de facilitateur a prouvé qu’on peut trouver des solutions africaines aux problèmes africains ». Un tête-à-tête entre les deux Chefs d’État aura lieu mardi, avant la signature de plusieurs accords de coopération.

Venu en visite d’État de 24 heures, le Président Tshisekedi a été accueilli au pied de l’avion par le Premier ministre Allamaye Halina et une forte délégation du gouvernement tchadien.

Outre la décoration au rang de « Dignité de Grand Croix » par les autorités tchadiennes, il est prévu qu’une rue soit également baptisée en l’honneur du Chef de l’État congolais et facilitateur désigné de la CEEAC, selon le programme annoncé il y a quelques semaines par M. Didier Mazenga, ministre congolais de l’Intégration régionale.

« Le président Tshisekedi a été considéré comme un roi, une icône, et c’est dans ce cadre qu’il sera décoré et qu’une rue portera son nom », avait-il déclaré à la presse présidentielle au sortir de l’audience avec le Président Tshisekedi.

Désigné facilitateur par ses pairs de l’institution régionale d’Afrique centrale en octobre 2022 pour le suivi de la transition politique au Tchad, le président congolais a œuvré à l’apaisement des tensions entre les parties prenantes à ce processus.

Avec ACP

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *