1 minute 7 mois

Après avoir manqué la dernière audience du 21 août, l’ancien Premier ministre Augustin Matata Ponyo a finalement comparu devant la Cour constitutionnelle ce lundi 4 septembre 2023, avec les deux autres coaccusés, le Sud-africain Christo Grobler et l’ancien gouverneur de la Banque centrale du Congo, Deogratias Mutombo.

Cependant, le conseil d’avocats de Matata Ponyo s’est plaint de ne pas avoir eu accès aux pièces du dossier pour préparer sa défense. La Cour a donc renvoyé l’affaire au 25 septembre prochain pour permettre à la défense de se préparer.

Les accusés sont poursuivis pour des détournements de fonds dans le cadre du projet du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo et de la construction du marché international de Kinshasa.

RGL

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *