2 minutes 6 mois

Le mardi 14 novembre 2023, le Président de la République démocratique du Congo a prononcé son discours sur l’état de la nation devant le parlement réuni en congrès. Dans son discours, Félix Tshisekedi s’est concentré sur le domaine de l’éducation et a exprimé sa satisfaction quant à l’amélioration des conditions socioprofessionnelles des enseignants.

Pour étayer ses propos, il a énuméré plusieurs actions significatives qu’il a entreprises depuis 2019 pour consolider la gratuité de l’enseignement primaire public. Parmi ces actions, on peut citer la révision à la hausse des frais de fonctionnement des écoles primaires, qui ont augmenté de manière significative pour les écoles de toutes tailles.

En outre, les écoles officielles de référence ont reçu une subvention de 10 000 000 de FC pour leurs frais de fonctionnement, tandis que les écoles primaires consulaires ont reçu une subvention de 7 000 000 de FC.

Toutes ces mesures ont permis d’augmenter considérablement le salaire mensuel des enseignants, qui est passé de 70.154.552.544 FC à 236.794.289.695 FC congolais, soit une augmentation de 238%. Selon le Président, la mise en œuvre effective de la gratuité de l’enseignement durant son premier quinquennat a permis de récupérer plus de 5 000 000 d’élèves qui étaient auparavant exclus du système scolaire en raison de leur situation financière.

Ainsi, le nombre d’élèves inscrits est passé de 16.809.413 en 2018 à 25.752.955 en 2023. En conclusion, le Président a souligné que la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement de base était un grand succès indéniable.

Lazix

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *