Makesa
2 minutes 7 mois

Selon le ministre des Droits humains, plusieurs membres de Bundu dia Kongo (BDK) seront bientôt libérés. Lors de la 117ème réunion ordinaire du Conseil des ministres, présidée par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi le vendredi 27 octobre, Fabrice Puela a plaidé en faveur de ces prisonniers.

Cette information a été partagée lors de ladite réunion qui s’est tenue à la cité de l’Union africaine (UA).

D’après le ministre des Droits humains, qui a été cité par le porte-parole du Gouvernement, plusieurs individus connus sous le nom de « Makesa » ont été transférés à la prison d’Angenga dans la province de la Mongala, tandis que d’autres sont détenus dans les prisons militaire de Ndolo et centrale de Makala à Kinshasa. Le responsable des Droits humains a confirmé que le dossier est en cours et qu’il est chargé de suivre la situation pour assurer leur libération prochaine, en respectant les procédures nécessaires.

RGL

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *