3 minutes 1 mois

Fumée blanche en Afrique du Sud : le président Cyril Ramaphosa a été réélu président du pays, ce 14 juin 2024. « Je déclare l’honorable Cyril Ramaphosa président dûment élu », a déclaré le juge Raymond Zondo qui présidait la séance. Cyril Ramaphosa, 71 ans, a obtenu 283 votes, contre un autre candidat, Julius Malema du parti radical de gauche EFF, qui a lui obtenu 44 voix, alors que l’Assemblée compte un total de 400 députés.

Cette victoire l’est aussi pour le Président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi. En effet, l’armée sud-africaine est engagée à l’Est de la RDC face à l’armée rwandaise sous couvert du M23. L’armée sud-africaine, via la SADC, conduit une force d’intervention afin de pacifier l’Est de la RDC dans le cadre de la mission SAMIRDC.

Cette intervention sud-africaine, qui fournit l’essentiel des troupes dans l’Est de la RDC, est cependant combattue par l’opposition sud-africaine via son leader Julius Malema et l’ancien président Jacob Zuma.

Cette victoire de Cyril Ramaphosa est donc un soulagement pour Félix Tshisekedi qui s’est empressé à lui adresser une félicitations après sa réélection au parlement.

La Mission de la SADC en République démocratique du Congo (SAMIDRC), selon le général-major Monwabisi Dyakopu consiste à neutraliser les groupes armés illégaux dans l’Est de la RDC afin de protéger les civils.

« Conformément au mandat de SAMIRDC, en coopération avec les FARDC, SAMIRDC mènera des opérations pour neutraliser les forces négatives et les groupes armés illégaux dans l’Est de la RDC afin de restaurer et de maintenir la paix et la sécurité, de créer un environnement sûr et de protéger les civils et leurs biens en cas de menaces et d’attaques imminentes ».

Roger Lazio

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *