deplace_guerre_Lubero (600 x 400)
2 minutes 6 jours

La province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo continue de faire face à une situation humanitaire alarmante à la suite de la guerre d’agression menée par l’armée rwandaise sous couvert du M23.

Parmi les plus de 200 000 déplacés de guerre dispersés dans la province, on estime qu’environ 500 000 enfants sont souvent négligés, nombreux d’entre eux souffrant de malnutrition et d’autres maladies liées à la famine.

Après avoir parcouru une vingtaine de sites autour de la ville de Goma et des déplacés dans le territoire de Lubero, il est clair que la situation humanitaire demeure critique.

Les États-Unis d’Amérique, ayant déclaré une trêve humanitaire, doivent rapidement venir en aide à ces déplacés qui ont un besoin urgent de nourriture, de médicaments et de conditions de vie dignes.

Il est impératif pour le gouvernement congolais de mettre en place plusieurs stratégies pour mettre fin rapidement à la guerre et garantir la sécurité des populations vulnérables.

Il est également crucial de dénoncer les détournements d’aide humanitaire perpétrés par des individus mal intentionnés depuis le début de ce conflit. Nous appelons le gouvernement à renforcer les mécanismes de suivi dans la distribution de l’aide humanitaire pour garantir qu’elle parvienne aux personnes dans le besoin.

La guerre ne fait que causer des souffrances. Aidons-nous à y mettre un terme.

Aimé Mukanda Mbusa

Notable et défenseur de Rutshuru

CamScanner 06-07-2024 11.17

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *