2 minutes 5 mois

Dans la nuit de lundi à mardi, au moins 37 jeunes Congolais ont perdu la vie lors d’une bousculade survenue lors d’une opération de recrutement de l’armée dans la capitale Brazzaville, ont déclaré les autorités congolaises ce mardi.

Selon les services d’urgence, il y a eu 37 décès et un grand nombre de blessés, d’après le bilan provisoire établi.

Plusieurs photos circulent sur les réseaux sociaux, montrant de nombreux cadavres déposés à la morgue de la ville, ainsi que des personnes blessées admises dans les hôpitaux universitaires et militaires de Brazzaville.

La semaine dernière, l’armée congolaise a annoncé le recrutement de 1 500 jeunes âgés de 18 à 25 ans. Cependant, tard dans la nuit de lundi, des candidats ont forcé le portail du stade Michel d’Ornano, où se déroulait le recrutement à Brazzaville.

Une bousculade s’est ensuivie, faisant de nombreuses victimes qui ont été piétinées et sont tombées. Selon les témoignages des habitants, certains blessés sont dans un état grave.

Avec VOA

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *