1 minute 9 mois

Un groupe d’une douzaine de militaires a annoncé ce mercredi l’annulation des élections et la dissolution de toutes les institutions de la République, dans un communiqué lu sur la chaîne de télévision Gabon 24, abritée au sein de la présidence.

Les militaires ont déclaré que la gouvernance irresponsable et imprévisible avait entraîné une dégradation continue de la cohésion sociale, risquant de conduire le pays au chaos.

Ils ont décidé de défendre la paix en mettant fin au régime en place, au nom d’un Comité de transition et de restauration des institutions. Pendant cette déclaration, des journalistes de l’AFP ont entendu des tirs d’armes automatiques à Libreville. La situation politique est donc très incertaine au Gabon.

RGL

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *