1 minute 10 mois

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a annulé l’autorisation accordée à Congo Gold Raffinerie Sarl pour la première raffinerie d’or du pays, quelques jours avant son inauguration.

La ministre des Mines a annulé le permis de l’entreprise parce qu’elle n’a pas respecté ses obligations sociétales, sans donner plus de détails. La société a 30 jours pour faire appel.

Cette décision intervient alors qu’une entreprise aurifère distincte au Sud-Kivu entre le gouvernement congolais et Primera Group Ltd. a commencé à fonctionner en janvier.

Le président congolais a souligné l’importance du raffinage local des minerais du pays pour augmenter les recettes publiques.

RGL

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *