Des migrants africains marchent à la frontière libyenne avec la Tunisie le jeudi 4 août 2023. © Yousef Murad / AP
2 minutes 9 mois

Le jeudi 10 août, la Tunisie et la Libye ont déclaré qu’elles avaient convenu de partager la responsabilité d’accueillir les migrants africains qui étaient bloqués près du poste frontière de Ras Jedir depuis un mois, certains ayant été conduits là par la police tunisienne, selon plusieurs témoignages.

Lors d’une réunion entre les ministres de l’Intérieur de la Tunisie et de la Libye à Tunis, un accord a été conclu pour partager les groupes de migrants présents à la frontière.

Le ministère de l’Intérieur libyen a déclaré avoir trouvé une solution consensuelle pour mettre fin à la crise des migrants irréguliers bloqués dans la zone frontalière. De son côté, le ministre tunisien a souligné la nécessité d’une coordination des efforts pour trouver des solutions qui prennent en compte les intérêts des deux pays.

Lazix et RFI

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *