Emmanuel Macron
2 minutes 7 mois

Le président Emmanuel Macron a annoncé sur les réseaux sociaux que la France va intégrer la liberté de recourir à l’avortement dans sa Constitution.

Un projet de loi sera présenté en conseil des ministres avant la fin de l’année. À partir de 2024, cette liberté sera définitive pour les femmes qui souhaitent recourir à l’interruption volontaire de grossesse. Cette déclaration émane du président de la France, Emmanuel Macron, sur les réseaux sociaux.

Le président avait fait cette promesse le 8 mars, lors de la Journée internationale des droits des femmes, en réponse aux préoccupations suscitées par l’annulation, il y a un an et demi, de la décision qui garantissait le droit à l’avortement sur tout le territoire des États-Unis.

En France, la loi de 1975 reconnaît le droit à l’IVG, mais certains estiment qu’une inscription dans la Constitution empêcherait toute tentative de l’abolir ou de le nuire gravement. Selon un sondage de novembre 2022, près de 86% des Français sont favorables à l’inscription du droit à l’avortement dans la Constitution.

Avec Radio Canada

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *