1 minute 8 mois

Après deux mois de confrontation avec le régime militaire nigérien, Emmanuel Macron a annoncé dimanche le retour de l’ambassadeur à Paris et le retrait des troupes françaises du Niger d’ici la fin de l’année.

Ce retrait concerne les 1 500 militaires français qui étaient basés au Niger, qui était l’un des derniers alliés de Paris au Sahel. La France a déjà été poussée vers la sortie par des juntes hostiles au Mali et au Burkina Faso.

M. Macron a finalement décidé de mettre fin à une situation intenable en ramenant son ambassadeur et son équipe en France, après avoir refusé pendant plusieurs semaines de rappeler son diplomate en chef dont le régime réclamait le départ.

Les militaires au pouvoir à Niamey ont salué cette décision comme étant « une nouvelle étape vers la souveraineté du Niger ».

RGL

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *