5 minutes 6 mois

Les gouvernements de la République de Zambie et de la République démocratique du Congo ont signé l’accord bilatéral pour la mise en œuvre et l’opérationnalisation du poste frontalier unique de Chalwe-Kabila, développé par GED Africa Ltd. dans le cadre du projet de route à péage Kasomeno-Mwenda (KMTR).

Lusaka, Zambie, 17 novembre 2023. L’accord OSBP (OSBPA) a été signé par le ministre de l’infrastructure et des travaux publics de la RDC, son excellence Alexis Gizaro Muvuni, ainsi que par le ministre zambien du commerce et de l’industrie, l’honorable Chipoka Mulenga.

  1. Muvuni a commencé par exprimer sa gratitude envers les différentes organisations impliquées : « Je ne peux pas continuer sans adresser mes remerciements les plus chaleureux aux structures techniques des deux pays qui ont permis aux chefs d’État d’atteindre cet objectif, à savoir l’Agence congolaise des grands travaux (ACGT), l’Agence zambienne de développement routier (RDA) et le concessionnaire, GED Africa ».

Les discussions bilatérales ont commencé au début de l’année et la signature d’aujourd’hui témoigne de la volonté des deux administrations d’apprendre l’une de l’autre et de partager leur expertise afin d’accélérer le projet KMTR. Il s’agit du premier OSBP entre la Zambie et la République démocratique du Congo, qui positionne la région sur la voie de la croissance économique grâce à l’amélioration des infrastructures et à la rationalisation de la facilitation des échanges.

Dans le cadre de l’intégration internationale, les gouvernements ont aligné cet accord sur des cadres internationaux tels que l’accord de facilitation de l’Organisation mondiale du commerce, le traité de la Communauté de développement de l’Afrique australe et la politique de libre circulation des personnes de l’Union africaine, démontrant ainsi leur engagement en faveur de l’harmonisation des politiques régionales.

Une fois l’OSBPA en place, les comités de pilotage conjoints peuvent aller de l’avant en élaborant le manuel d’exploitation, assorti de politiques et de procédures détaillées pour la mise en œuvre. La mise en place et l’opérationnalisation du poste frontalier permettront des contrôles frontaliers rapides et normalisés qui réduiront les arrêts commerciaux, les coûts de transport et les temps de transit.

  1. Chipoka Mulenga a ajouté : « Nous sommes ici aujourd’hui pour démontrer la détermination de ce gouvernement à utiliser le commerce et les échanges pour stimuler la croissance économique et améliorer les moyens de subsistance de tous nos concitoyens ».

Ce projet offre des possibilités d’emploi immédiates, à moyen et à long terme grâce aux travaux déjà en cours, à trois ans de grands travaux et à 22 ans d’exploitation et d’entretien de la route et des installations du poste frontalier unique.

« Parallèlement à l’accord bilatéral monumental, la finalisation réussie des accords de services de police privés en Zambie et en RDC souligne notre engagement à faire respecter le code de la route et à assurer la sûreté et la sécurité sur toute l’étendue de l’empreinte du projet.  Cette étape démontre une fois de plus l’engagement de toutes les parties prenantes à libérer le potentiel régional », a ajouté Klaus Findt, PDG de GED Africa.

À propos de GED Africa Ltd :

GED Africa Limited (« GED Africa ») est la société d’investissement et de gestion du projet de route à péage Kasomeno-Mwenda (« Projet »), qui est un projet d’infrastructure révolutionnaire combinant deux concessions de partenariat public-privé de 25 ans entre les filiales de GED Africa Ltd et les gouvernements de la République démocratique du Congo et de la République de Zambie dans le cadre d’accords de concession distincts.

Le projet comprend les principaux éléments suivants

  • La modernisation, la construction et l’expansion de 184 km d’autoroute.
  • Construction d’un pont à haubans de 345 m sur la frontière au niveau de la rivière Luapula.
  • Construction d’un poste frontière à guichet unique avec entrepôts et parkings.
  • Mise en place d’un système de péage et de l’infrastructure associée.
  • une infrastructure sociale pour le développement des communautés.

 À propos du promoteur du projet, le groupe Duna :

Le groupe Duna est un conglomérat hongrois qui possède plusieurs sociétés de développement d’infrastructures et de construction. Duna Aszfalt Zrt. est la plus grande division de construction du groupe Duna et est responsable de l’exécution de certains des projets d’infrastructure les plus innovants de Hongrie.

Roger Lazio

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *