2 minutes 4 mois

Dans la localité de Bambo, territoire de Rutshuru, les forces du M23-RDF ont contraint plus de 10 000 personnes à quitter leurs terres le samedi 24 février, après qu’une embuscade tendue par les Wazalendo a coûté la vie à quatre membres des RDF.

En réaction, les RDF-M23 en colère ont expulsé les habitants de deux quartiers, principalement Makengele et Lubango, à Bambo. Ces personnes se retrouvent sans abri, passant leurs nuits à la belle étoile.

Le dimanche 25 février 2024, des affrontements ont éclaté tôt le matin dans la colline de Ndumba, située au-dessus du village de Nyamubingwa, dans le territoire de Masisi, groupement Mupfunyi Shanga sur la route de Sake à Minova. Selon des sources locales, les combats ont opposé la coalition M23_RDF_AFC aux FARDC et aux jeunes résistants Wazalendo.

Les villages de Nyenyeri et Bitare ont également été le théâtre d’affrontements jusqu’à 14h30 ce dimanche.

Des affrontements violents ont été signalés aux abords de la cité de Sake. Depuis 17h20, un calme précaire règne dans la cité de Sake.

Les forces armées congolaises ont une fois de plus repoussé les M23_RDF vers Rutobogo et aux trois Antennes de Kiuli.

aimemukandambusa@gmail.com

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *