2 minutes 4 mois

Au cours d’un meeting de campagne du président Félix Tshisekedi à Mbanza-Ngungu, dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo, au moins six personnes ont perdu la vie et une trentaine d’autres ont été blessées. Les autorités et les sources locales ont confirmé ces informations tragiques.

La porte-parole du président, Tina Salama, a annoncé que la campagne électorale serait suspendue pendant trois jours pour rendre hommage aux victimes.

Le président Tshisekedi, candidat à sa propre succession après cinq ans à la tête de la RDC suite à une élection contestée, mène sa campagne à travers le pays.

L’incident s’est produit vendredi alors que la foule quittait le stade Kitemoko de Mbanza-Ngungu, situé à 150 km au sud-ouest de Kinshasa, la capitale. En raison de l’exiguïté de la porte de sortie, les gens se sont bousculés et piétinés, selon Roger Mbala, responsable du stade. Des sources médicales sur place ont confirmé qu’en plus des six décès, au moins 32 personnes avaient été blessées lors de cette bousculade.

Le ministre de l’Intérieur de la province du Kongo Central, Papy Mambo Luamba, a également confirmé ces informations.

Avec RTBF

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *